Comme si c'était toi





Les informations:
Titre en Vo: Here's Looking at You
Genre : Romance
Editeurs:Milady
Nombre de page: 374 pages
Note: 7/10

Résumé
Au lycée, Anna était grosse, laide et terriblement mal dans sa peau. À trente ans, l’époque où elle était le souffre-douleur de son bahut, et de James en particulier, lui semble déjà loin : elle est belle, elle a un boulot de rêve, et la vie lui sourit. Mais le destin nous réserve parfois d’étranges surprises, et l’homme qui lui a infligé la pire humiliation de sa vie refait surface. Contre toute attente, James est devenu prévenant, drôle, spirituel… et il n’est pas insensible au charme de la ravissante jeune femme avec laquelle il organise une exposition. Il n’a pas reconnu en elle celle dont tout le monde se moquait dix ans plus tôt. Profondément troublée par ces retrouvailles inattendues, Anna est prête à tout pour ne pas retomber amoureuse de son amour de jeunesse…

Mon avis :
J’ai commencé à m’intéresser à cette auteur lors du dernier salon du livre. Mais c’est seulement maintenant que je me lance dans la lecture de mon premier livre de cette auteur.

Le résumé me donne une certaine impression de déjà vu, mais je ne serais dire où, surement dans un téléfilm. Et parlons de la couverture qui me faisait penser à l’automne, et sur le moment j’avais envie d’une histoire doudou et il me semblait parfait, (mais ça n’a pas été le cas, même si j’ai apprécié).

« Anna, la modestie est une qualité charmante. Mais pas l’autodénigrement, surtout si ça va jusqu’à se faire du mal. »

Donc après lecture, on se rend compte que ce n’est pas une romance comme les autres, qui va toujours trop vite. Ici cela se fait en douceur, mais du coup on ressent quelques longueurs dans le roman, des scènes qui n’étaient pas indispensable.

« C'était comme si le lycée n'avait été qu'un spectacle, où tous les élèves jouaient simplement un rôle, et où les méchants et les héros venaient saluer ensemble à la fin »

Pendant la plupart de l’histoire, le personnage principal masculin, James, ne m’a pas vraiment convaincus même si vers la fin cela s’arrangeait.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Anna, je me suis retrouver dans son caractère. James m’a un peu semblé plat. Et les personnages secondaires sont aussi bien travaillés. On visualise très bien le genre de personnages à qui on a affaire.

« Pense à un alpiniste qui coupe sa propre main coincée sous un rocher avec un canif. Mettre fin à une relation sérieuse ressemble à ça. Douloureux et moche à court terme, mais nécessaire si tu veux sauver ta peau. »


Au final, j’ai bien aimé ce livre même si ce n’est pas ce à quoi je m’était attendue. A voir pour en lire un autre de l’auteur plus tard.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés