Elements Tome 1 : The air he breathes



Les informations:
Titre en Vo: /
Genre : Romance
Editeurs: Hugo roman
Site de l'auteur: http://www.bcherrybooks.com/
Nombre de page: 422 pages
Note: 9/10

Résumé

Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n'ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s'extraire du monde. Mais Elizabeth ne l'entend pas de cette façon. Elle sait qu'ils sont tous les deux en miettes et qu'ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C'est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

Mon avis :

Ce roman est le premier tome de la saga element. J’avais très envie de le lire depuis sa sortie, j’ai vue des avis passés mais c’est surtout la couverture et le résumé qui m’ont poussé à l’achat.

« On avait tous le droit d'avoir au moins un ou une amie en qui avoir confiance et à qui pouvoir confier ses secrets et ses peurs. Sa culpabilité, son bonheur. On avait tous le droit d'avoir une personne qui vous dirait, en vous regardant droit dans les yeux : " Ne change rien. Tu es parfait, avec tes cicatrices et tout."»

On découvre très rapidement nos deux personnages principaux Tristan et Elizabeth qui ont tous les deux beaucoup souffert dans leurs vies. On s’attache très rapidement. Tous les personnages sont très bien développer.

Au niveau de l’intrigue, on ressent beaucoup d’émotions au fil des rebondissements, et des décisions des personnages. Ce qui rend le tout vraiment très addictive, en plus du style d’écriture de l’auteur qui agréable et fluide.

« mais justement en amour, le temps n'existe pas. La seule chose que l'amour puisse compter, c'est les battements de ton cœur. Si tu l'aimes, ne t'impose pas d'interdits. Autorise-toi de nouveau à éprouver des sentiments. »

Ce qui est intéressant est que l’on a les deux points de vue, ce qui permet de voir les choses d’une autre manière et d’en apprendre plus.

Le seul élément qui m’a déranger, c’est qu’il y a une de prévisibilité, car j’ai deviné un des éléments de l’histoire important mais heureusement je n’ai pas deviné le dénouement final.

« Parce que, au bout du compte, il ne s'agit pas de tarots, ni de cristaux, ni de tisanes magiques. Ce n'est pas là que réside la magie.

La magie réside dans les petits moments. Dans les petites attentions, les sourires affectueux, les rires muets. La magie, c'est de vivre l'instant et de s'autoriser à respirer et à être heureux.

Mon cher garçon, la magie c'est d'aimer. »


Comme dans beaucoup de new adulte, il y a des histoires difficiles, peu de scènes osés par rapport à certains. Mais l’intrigue est plutôt originale.

En résumé, c’est une histoire qu’on a pas envie de poser, et de découvrir au plus vite la fin, mais en prenant le temps d’apprécier les personnages dans tous leurs ensembles.

Commentaires

Articles les plus consultés