The Book of Ivy



Les informations:
Titre en Vo: the book of Ivy
Genre : jeunesse, dystopie
Editeurs: Lumen
Site de l'auteur: /
Nombre de page:  342 pages
Note: 09/10

Résumé

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.
Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.

Mon avis :

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas lu de Young adult, et quand les nouveautés sont arrivé dans ma médiathèque, je me suis lancer dans ce roman dont j’ai vu beaucoup de bons avis.

Quand je l’ai commencé j’avais quelques attentes, et je n’ai pas été déçus et cela me permis de me rendre compte que ce genre de littérature me manquait un peu.

« Je savais que Bishop subissait le poids des attentes de son père, de même que moi avec le mien. Le président pense qu'il est parfait. Mon père m'estime bourrée de défauts. Mais nos fardeaux sont similaires. Bishop doit toujours se montrer à la hauteur d'un idéal impossible, tandis que moi, je dois constamment prouver que je suis plus qu'une simple déception. »

J’ai beaucoup apprécié l’histoire, qui m’a captivé dès le début je n’ai pas pu le lâcher même si j’ai mis plusieurs jours à le lire mais ça c’est à cause de ma lenteur.

L’histoire que l’on découvre pose les bases assez vite et on se retrouve avec nos deux personnages principaux. On aime découvrir leur début compliqué, et je ne me suis pas attendue aux rebondissements qui sont arrivés.

« Mais j’ai appris à la dure qu’on ne choisit pas la personne qu’on aime. C’est l’amour qui nous choisit, qui se fiche bien de ce qui est pratique, facile ou planifié. L’amour a ses propres projets et tout ce que nous pouvons faire, c’est le laisser agir à sa guise. »

Les personnages sont vraiment attachants, mais il y a aussi des têtes à claques même si on comprend en quelques sortes le point de vue de chaque personne.

Cependant, le seul petit bémol que j’ai relevé est que l’univers dystopique n’est beaucoup développer et tout se concentre sur l’histoire d’amour, ce qui j’aime, car j’aime les histoires d’amour, mais j’aurai aimé plus de détails sur l’univers.

« Épouser Bishop Lattimer, ce n'est pas accomplir mon destin. Ma mission n'est pas de le rendre heureux, de porter ses enfants et d'être sa femme. 

Ma mission, c'est de l'assassiner. »



J’ai hâte de lire la suite que j’ai d’ailleurs déjà empruntés au moment au j’écris ma chronique, car la fin est ARGHhhhh !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés