Le plus bel endroit du monde est ici



Les informations:
Titre en Vo: El mejor lugar del mundo es aquì mismo
Genre : Comtemporain
Editeurs: Pocket
Site de l'auteur: /
Nombre de page: 188 pages
Note: 7/10

Résumé
Iris a trente-six ans et des idées noires plein la tête. Ses deux parents viennent de mourir dans un tragique accident et, en une seconde, toute sa vie a basculé. Par un après-midi froid et gris, elle songe même à en finir. Son regard se pose alors sur la devanture d'un café auquel elle n'avait jamais prêté attention auparavant. Son nom étrange, Le plus bel endroit du monde est ici, éveille sa curiosité. A l'intérieur, il ne reste qu'une table libre, l'homme derrière le comptoir l'invite à s'y asseoir. Sans trop savoir pourquoi, Iris se laisse guider et fait bientôt une rencontre touchante, inoubliable, magique... Il s'appelle Luca, il est italien et, pendant six jours d'affilée, ils vont se retrouver dans cet endroit hors du temps, loin des soucis du quotidien. Petit à petit, Iris retrouve le sourire. Mais l'après-midi du septième jour, Luca ne réapparaît pas. Iris comprend qu'il ne reviendra plus mais, surtout, qu'il lui a ouvert une porte dont elle ne soupçonnait pas l'existence : celle du bonheur.

Mon avis :

J’ai eu envie de me procurer ce roman, suite à plusieurs avis que j’avais lu, mais surtout grâce au titre qui m’inspirai pas mal.

« Penser,c'est s'extraire du présent pour aller pêcher dans les eaux du passé ou du futur.Pourtant , l'expérience s'inscrit toujours dans le présent. »

Il s’agit d’un très cours roman, peut-être trop court mais cela suffit à l’intrigue que nous présentent ces deux auteurs, je ne vois pas ce qui aurait pu être ajouté.

« Quand tu es seul, tu te rends compte à quel point, tu serais bien en compagnie de quelqu’un.

C ’est une bonne nouvelle. »

L’histoire se compose de deux parties, une premier où Iris découvres toutes les tables du café, qui chacune un pouvoir spéciale, puis dans la seconde Iris se découvre elle-même.

On retrouve des éléments assez irréel, mais ça ne va pas jusqu’au fantastique. Ces éléments sont surtout basé sur la manière de voir les choses et ça permet de nous faire réfléchir a nous-même mais sans profondeur.

« Quand nous enterrons les moments de bonheur, nous renonçons au meilleur de nous-mêmes. Il y a beaucoup de choses qu’on peut jeter par-dessus bord, mais pas ces moments-là. »

Le fait que ce soit très court ne permet pas de s’attacher beaucoup aux personnages.

Ceux qui cherchent une histoire d’amour passer outre.

C’est roman doudou parfait avec un petit chocolat chaud en hiver au fond du canapé.

Commentaires

Articles les plus consultés