Chroniques Lunaires Tome 1 : Cinder


Les informations:
Titre en Vo: /
Genre : Jeunesse, Science-fiction
Editeurs: PKJ
Site de l'auteur: http://www.marissameyer.com/
Nombre de page: 412 pages
Note: 9/10

Résumé

A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.

Mon avis :

Suite à ma lecture de The book of Ivy, j’avais encore envie de lire du Young adult et c’est saga me tentait depuis un moment, car j’aime beaucoup les réécritures de contes en général.

« - Vous ne savez pas danser, n’est-ce pas ?

Cinder le dévisagea, prise de vertige.

- Je suis mécanicienne.

Il haussa les sourcils d’un air moqueur.

- Croyez-moi, j’avais remarqué. C’est du cambouis, sur les gants que je vous ai offerts ? »


En parle de la réécriture de conte, l’auteur c’est éloigner de conte pour créer un univers futuriste très sympathique, mais même si on s’éloigne pas mal on retrouve les bases du conte originale.

J’ai beaucoup aimé l’univers que l’on découvre il s’incorpore bien avec les contes, même si avant ma lecture j’étais dubitative. Et On s’attache beaucoup aux personnages de l’histoire, et on en déteste aussi quelque uns.

« La vanité est un facteur, mais c’est plutôt une question de contrôle. Il est plus facile de convaincre les autres que l’on est beau quand on en est soi-même persuadé. Hélas, les miroirs ont une fâcheuse tendance à vous montrer la réalité en face. »

Le style se lit très bien, et vite cela devient addictive au fil de la lecture pour connaitre la fin. Par contre l’écriture n’est pas exceptionnel, j’ai toujours l’impression que les roman Young adult se ressemble au niveau de l’écriture.

Ce roman n’est pas un coup de cœur, car dès le début du roman ou les bases de l’histoire se mettent en place, j’ai deviné la révélation principale de l’histoire. Cela ne m’a pas trop gêné j’ai apprécié la lecture tout de même.

« - Donc, si je répare l'hover et que je me trouve une robe de bal, je pourrai vraiment y aller, cette année ?

La bouche d'Adri se tordit légèrement.

- Il faudrait un miracle pour que tu dégotes une robe convenable qui réussisse à masquer tes... (Son regard tomba sur les bottines de Cinder.) Tes excentricités. Mais c'est d'accord. Si tu répares l'hover, tu pourras venir au bal. »


J’ai très envie de lire la suite, car la fin est surprenante et j’ai envie de découvrir les autres princesses.

Commentaires

Articles les plus consultés