Les citations du mois #2 Février 2016


"Je crois avoir été consciente, même à l'époque, que seule la photographie peut réussir ce tour de magie avec tant d'assurance et de facilité: arrêter le temps, capturer cette milli-seconde de notre existence et nous permettre de vivre éternellement."


"J'ai repense à ces erreurs que nous commettons tous, ou plutôt au concept d'erreur. Un élément dont on ne prend conscience qu'avec le recul: grosse erreur ou petite erreur. C'était une erreur de l'épouser. C'était une erreur d'aller à Brighton un jour férié. C'était une erreur d'écrire cette lettre à l'encre rouge. C'était une erreur de sortir sans parapluie. On ne sent pas venir les erreurs, elles se caractérisent par leur imprévisibilité. Alors je me suis posée la question suivante: quel est le contraire d'une erreur? Et je me suis rendue compte qu'il n'existe pas de mot pour ça, précisément parce qu'une erreur nait toujours de bonnes intentions qui tournent mal. On ne peut pas faire une erreur volontairement. L'erreur arrive, et on n'y peut rien."



"Les femmes n'aiment pas dire leur âge, 

Les hommes n'aiment pas agir selon le leur."


"Chloe avait l'impression que les gens disaient "je t'aime" au lieu de "je suis désolé" ou "pardon d'avoir été un vrai con". Ce n'est pas une expression à utiliser comme un pansement ou pour réparer quelque chose."

"Si tu es maladroite, Fonce à gauche."



"Chacun a en soi un potentiel merveilleux qu'il ne peut déployer sans magnifier l'amour. Car ainsi en est-il, Shéhérazade : nous ne sommes pas destinés à vivre seuls."


"Quand j’étais petit, ma mère me disait que le meilleur de la vie, c’est de savoir que l’histoire n’est pas finie. Notre histoire a peut-être touché à sa fin, mais la tienne reste à raconter. Fais-en l’histoire la plus belle et la plus précieuse."




"Parfois, le courage, c'est juste de serrer les dents contre la souffrance, et de s'efforcer d'avancer au jour le jour, lentement, vers une vie meilleure."


"Je n'appartiens ni aux Altruistes ni aux Audacieux, ni même aux Divergents. Je n'appartiens pas au Bureau ni à la ville, ni à la Marge. J'appartiens à ceux que j'aime, et ils m'appartiennent. Ce sont eux, et l'amour et la loyauté que j'ai pour eux, qui me donnent mon identité, bien plus qu'un groupe ne pourra jamais le faire."



"Récemment, j’avais appris que l’amour était bien souvent une question de compréhension du langage de l’autre."

"Un jour, quand nous serons vieux, je te regarderai allongée à mes côtés dans notre lit, comme maintenant, et je regarderai tes yeux et je saurai que tu as toujours été là. Et ce sera la plus grande joie de ma vie."

"Le malheur n’arrive pas aux gens parce qu’ils le méritent. Ça ne marche tout simplement pas comme ça. C’est juste… la vie. Et peu importe qui nous sommes, nous devons prendre sur nous

pour supporter ce qui nous arrive et tenter d’avancer malgré tout, d’aimer, de garder espoir… de croire qu’il existe un but à notre séjour ici bas [...] Et croire que ceux qui sont les plus blessés sont peut-être ceux qui dégagent le plus de lumière."



"Continue à lire. Les filles adorent ça. "


Commentaires

Articles les plus consultés