La liste de mes envies





Titre en VO: la liste de mes envies
Editeurs: le livre de poche
Site de l'auteur: http://www.gregoiredelacourt.com/
Nombre de page: 184 pages
Note: 06/10






Résumé :
Jocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c’est Jocelyn, dit Jo, qui s’est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l’épouse) a courbé l’échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu’au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff’Esthétique, 18.547.301€ lui tombent dessus. Ce jour-là, elle gagne beaucoup. Peut-être.

Mon avis :
J’ai eu envie de lire ce livre après avoir eu la bande annonce du film, et il me tenta beaucoup alors je me suis lancé dans la lecture de ce petit roman.

Les personnages sont vraiment très simples, des gens comme nous, comme tout le monde. Et on entre dans leur vie.

Ce qui arrive à Jo, pourrai arriver à tout le monde grâce à un coup de chance. Et on aurait les mêmes réactions, on se poserait les mêmes questions, sur notre vie, sur nos amis.
Le style de Grégoire Delacourt est vraiment très sympa à lire.

Jocelyne gagne le jack-pote, on la voit avant dans sa vie quotidienne, quand elle gagne, puis après quand elle prend son temps pour digérer la nouvelle, et voir ce que cela peut lui donner. 

Je ne vais pas avouer le point de ce livre qui m’a surpris pour ne pas spoiler, mais je ne m’y attendais pas. Et cela a mis en place un long suspense pour pouvoir arrivé au dénouement en douceur.

Dans ces questionnements Jocelyne va comprendre que l’argent peut changer le comportement des gens, et surtout en mal, comme l’avais prédit la psychologue lors de la remise de son chèque.

Dans le dénouement des personnages m’ont déçu, mais on comprend mieux et on prend le parti de Jocelyne. J’ai bien aimé cette lecture, ce n’est pas ce quoi je m’attendais, ce n’ai pas un coup de cœur comme pour beaucoup mais pourquoi pas découvrir une autre œuvre de cet auteur.

Quelques citations...
Etre riche, c’est voir tout ce qui est laid puisqu’on a l’arrogance de penser qu’on peut changer les choses. Qu’il suffit de payer pour ça. Mais je ne suis pas riche. Je possède juste un chèque de dix-huit millions cinq cent quarante-sept mille trois cent un euros et vingt-huit centimes, plié en huit, caché au fond d’une chaussure. Je possède juste la tentation. Une autre vie possible. Une nouvelle maison. Une nouvelle télévision. Plein de choses nouvelles. Mais rien de différent.


Commentaires

Articles les plus consultés