Les étoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige












Titre en VO: Les étoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige
Editeurs: rebelle, FL
Site de l'auteur: http://www.sophiejomain.com/
Nombre de page: 489 pages
Note: 09/10



Résumé:
Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d'imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar... Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l'inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu'on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s'attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l'esprit a choisi : c'est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu'il n'est pas tout à fait humain ?
Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours...

Mon avis: 
J’attendais depuis longtemps de pouvoir lire cette saga, et quand ils sont sortis chez France loisirs avec de magnifique couverture, je me suis lancée.

J’avais déjà découvert la plume de Sophie Jomain avec les anges mordent aussi, et j’avais bien aimé.
Je n’ai pas été déçue mais je n’ai pas eu de coup de cœur, j’ai beaucoup apprécié l’histoire qui est assez simple, et qui sur la base ressemble un peu à twilight mais qui a son propre style.

On a une mythologie très intéressante et j’ai hâte d’en savoir plus sur celle-ci. Elle est vraiment très développée.

J’ai beaucoup aimé les personnages, même si Hannah est un peu naïve, je trouve. Et aussi le personnage de Leith, je l’ai trouvé là mais en même temps il était assez distant dans l’histoire. Les autres, personnages secondaire que j’ai trouvé vraiment très sympathique, surtout la grand-mère avec ses histoires de jeunesse.

Je peux pas vous en dire plus, car je les lu il y a plus d’un mois, et que la chronique ne vient que maintenant.


Quelques citations...
Sans m’en rendre compte, je venais de prendre une décision importante.
Je ne voulais pas souffrir.
Je trouvais Leith si beau… captivant… drôle… malin… énigmatique et tellement … tout. (Soupir.)
Me détacher de lui serait suffisamment difficile comme ça pour qu’une histoire d’amour vienne amplifier mes tourments.
Autant faire une croix sur lui …
Mais, soyons honnêtes, je savais que je n’aurais jamais la force de m’en éloigner. Il avait déjà pris trop de place dans mon cœur. Et puis… je luis plaisais sûrement, aussi.
J’avais là, un vrai problème.

"Aucun enfant ne devrait voir mourir sa mère et subir de pareilles tortures. Comment une telle barbarie pouvait-elle exister ? Comment Leith n'était-il pas devenu fou, ensuite ?

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés