Interview de Céline Landressie


Aujourd'hui , Une petite interview de l'auteur de la saga Rose Morte dont j'ai adoré le premier tome.
Présentation de la saga :

Rose Morte est une saga fantastique sur toile de fond historique, destinée à des leceturs adultes (accessible à partir de 16 ans). Baignée d’un romantisme crépusculaire rédigé dans la veine des romans des 18e et 19e siècles, cette histoire vous mènera dans un univers sombre et dangereux, où les faux-semblants sont rois.




Habitant à Rouen, j'ai été surprise de retrouver ma ville dans un livre, alors je me demandais pourquoi avoir choisi ce lieu pour commencer votre saga ?

Tout simplement car j’y suis née, moi aussi. J’ai vu le jour dans cette ville, ai grandi dans l’agglomération, puis ai vécu à Rouen même. La « vieille ville » et ses trésors historiques et/ou architecturaux, dont notamment la Cathédrale et le Gros-Horloge, m’ont toujours impressionnée. Placer le premier volume de Rose Morte dans ce cadre imposant et magnifique (ainsi que fort chargé d’histoire, avec un grand H) me fut donc naturel.


Combien de tome prévoyez-vous pour votre saga Rose Morte ?


Rose Morte comportera 5 volumes. Peut-être 7 si j’ai l’opportunité et l’envie de développer ce qui se déroule après ce cinquième tome, mais cela reste à voir.

Comment vous est venue l'idée de cette saga ?

Cela a pris naissance alors que je me créais un nouveau personnage pour débuter une partie dans un jeu vidéo. J’étais en train de peaufiner l’apparence de ce personnage, pour qui j’avais déjà choisi un nom, et j’ai pris conscience que l’histoire de celle qui s’avère être aujourd’hui l’héroïne de Rose Morte commençait à s’écrire dans ma tête. Tout un monde a pris naissance, avec son folklore, ses figures emblématiques, ses enjeux politiques... Quelque chose de trop vaste pour que je me satisfasse de mon seul esprit pour terrain de jeu. Aussi, poussée par l’envie de poursuivre l’aventure commencée dans le bac à sable de mon imaginaire, je me suis mis à coucher ces idées sur papier. Les jours passant, je me suis aperçue que j’avais entamé l’écriture d’un roman, lui-même esquisse d’une saga en plusieurs tomes.




Avez vous fait beaucoup de recherche pour l'écriture de ce(s) livre(s)?

Énormément, oui. Coller au plus près de la réalité historique est une ligne de conduite à laquelle je ne veux pas déroger. Le monde que je décris est réaliste, dans tous ses aspects. En particulier le décor historique. Je me suis insérée à l’intérieur de l’histoire telle que nous la connaissons. J’y adhère, j’épouse la trame sans la déformer, afin de faire croître en deçà un univers fantastique aussi plausible que faire se peut.

Cela demande de nombreuses recherches, même pour rendre un simple « décor » historique. Peut-être suis-je particulièrement exigeante pour une profane, mais le fait est que je suis capable de passer des mois dans la quête d’une seule petite information. Pour le tome 3, par exemple, j’ai trouvé récemment un renseignement que je cherchais depuis un peu plus d’un an... Cela vous donne une idée de mon entêtement en la matière ^^ !

Pour répondre précisément au sujet du premier volume, j’ai passé 6 mois à lire et à effectuer diverses recherches afin de rendre un décor historique crédible. Mais ce n’est rien en regard du travail que me demande le troisième tome, actuellement en cours de rédaction.

Avez vous d'autre projet littéraire, autre que cette saga ?

Oui, plusieurs ! À commencer par Bleu Nuit (le projet a déjà un nom, c’est vous dire si j’y songe avec sérieux !) qui sera une saga spin-off de Rose Morte, dans laquelle l’on s’attachera notamment aux pas d’Adelphe d’Holival... L’univers de Rose Morte est dense. J’ai encore beaucoup à raconter sur lui, et ses personnages phares. J’espère que l’intérêt du lectorat me permettra d’aller au bout de tous ces projets :)

En dehors du monde de Rose Morte, j’ai aussi plusieurs idées de romans fantastiques one shot.


Petit portrait chinois :

             si vous étiez un mot...  « Empathie ». L’empathie est un sentiment d’une importance majeure, et cependant beaucoup trop peu répandu.

             si vous étiez un livre...
Raison et Sentiments, de Jane Austen.

             si vous étiez un pays...
le Danemark

             si vous étiez conte...
La Belle et la Bête.

             si vous étiez animal...
un aigle.


Je remercie beaucoup Céline Landressie pour avoir répondu à mes questions :D

Commentaires

Articles les plus consultés